INFORMATIONS DESINFORMATIONS NON INFORMATIONS 1 – Politico Social

La qualité de la vie indispensable pour atteindre le bonheur extérieur et intérieur se réalise grâce à un juste équilibre harmonieux entre les pulsions formelles ou matérielles et les aspirations subtiles ou spirituelles.

boulefacettesnoires2

 

L’accélération fantastique des découvertes et des inventions durant ces dernières années a permis le développement considérable des moyens de communication et des échanges d’informations qui ont remis en question bon nombres de valeurs traditionnelles qui s’étaient enveloppées du voile de l’obscurantisme, du mystère ou du mensonge pur et simple. Ce qui fait que l’émergence d’idées nouvelles ou simplement de vérités évidentes ont remis en question  les possibilités de manipulations que toutes sortes d’organismes politiques ou religieux ont mis en place sur un grand nombre d’êtres humains par l’éducation ou les médias divers en toute impunité depuis des siècles. Les intérêts économiques plus que vraiment culturels ou religieux de ces organisations ont du commencer à être défendus par toutes sortes de moyens pernicieux ou largement officiels pour écarter toutes formulations de vérité qui risquaient de remettre en question ces égémonies à plus ou moins brèves échéances. C’est pourquoi les rares personnes qui s’essaient à participer en ce 21ème siècle à la remise en question de ces vieux paradigmes se sont trouvées le plus souvent poursuivies ou persécutées à travers des émissions radio, télévisions, articles de journaux, des ouvrages et des pseudos témoignages mensongers payés en sous main par l’argent des contribuables et les dons de certains fidèles qui croient encore en ces organismes soi disant spirituels qui en fait apparaissent maintenant comme extrêmement pourris de l’intérieur comme les médias l’ont annoncé au monde entier. Il est donc indispensable que chacun et chacune en fonction du temps et des moyens qui lui reste participe à la défense de valeurs essentielles pour encourager ceux et celles qui ont encore une âme suffisamment pure d’espérer un peu dans le sens transcendant de l’existence humaine.

line.rainbow100

Dans la complexité des doctrines qui s’affrontent sur cette planète, il est bon de rapprocher d’une manière synthétique les idées laïques, les religions officielles et les croyances diverses de manière à pouvoir se faire une idée personnelle de ce qui est la vérité réelle qui vous convient. Voici ci dessous quelques extraits d’informations et de vidéos diverses sur ces sujets.

La pseudo religion laïque pré-antéchristique
expliquée par le franc-maçon Vincent Peillon

line.rainbow100

Zeitgeist – La véritable Histoire des religions

La véritable Histoire des religions partie 1

La véritable Histoire des religions partie 2

http://www.zeitgeistmovie.com/

Pour ceux qui n’ont plus d’oreilles pour entendre parce qu’elles ont été bouchées culturellement ou cultuelle ment, il peut éventuellement leur rester des yeux pour voir,comprendre et réagir aux manipulations incroyables dont les humains sont les victimes depuis des siècles.

line.rainbow100

Persécutions, mensonges et réfutations officielles concernant les  minorités spirituelles

Ces désinformations n’ont pas touché que des individus mais également des groupements d’individus comme par exemple les minorités spirituelles qui ont été particulièrement visées en France pour des raisons politiques et financières obscures.

Quand le directeur des RG revient sur le rapport parlementaire :

“Yves Bertrand, Directeur Général du service des Renseignements Généraux de 1992 à 2003, avait collaboré activement à fournir des « informations » aux députés de la commission d’enquête qui ont rendu leurs conclusions dans le fameux rapport parlementaire sur les sectes en 1996.

« Il est exact que les Renseignements Généraux ont contribué à nourrir la réflexion de la commission d’enquête parlementaire qui, en 1996, a rendu un rapport très dur sur la question, en ne recensant pas moins de 172 mouvements qualifiés de sectaires.
Je ne renie pas le travail que nous avons fait alors pour éclairer les parlementaires. Mais ce travail a incontestablement vieilli. Et j’ai moi-même évolué sur la question. A coté de sectes authentiques et dangereuses, pratiquant la déscolarisation des enfants, l’abus de faiblesse, voire la pédophilie, certains groupes se sont vu un peu vite affubler du vocable de secte.
La sémantique elle-même devrait être modifiée. Le terme secte a été forgé à une époque où le catholicisme et le protestantisme constituaient la norme dominante et où il s’agissait, en quelque sorte, de stigmatiser les hérésies chrétiennes. Doit-il être utilisé aussi facilement aujourd’hui ? J’en doute sincèrement.
…Doit-on confondre en un même vocable, sectes et mouvements minoritaires, pratiquant le prosélytisme comme les témoins de Jéhovah ?
Franchement je ne le pense pas. On a le droit de critiquer la scientologie ou les Témoins de Jéhovah, mais faut-il pour autant les transformer en diable ? Je pense même qu’à placer sur le même plan certaines sociétés de pensée et d’authentiques mouvements sectaires qui aliènent la liberté de leur membres, on aboutit à l’inverse du but recherché. Sous prétexte de protéger la liberté de conscience, on empêche les citoyens d’embrasser les croyances de leur choix, ce qui est le contraire de la laïcité bien comprise…»”

A cela se rajoutent des faits scandaleux que dénonce avec efficacité et précision Maître Jean Pierre Joseph dans cette vidéo très explicite. En ce qui concerne la valeur du rapport parlementaire de 1996 sur les sectes, ce rapport a été ratifié par l’assemblée nationale à l’unanimité a t’on dit alors qu’il n’y avait que 7 députés présents sur les 577 requis à l’assemblée nationale pour voter les lois ou les décrets et le comble c’est que ces 7 députés ont examiné 172 mouvements en 50 minutes soit 20 secondes par dossier sans la présence d’aucune personne reliée à une minorité spirituelle. Ceci interdit toute valeur juridique à ce rapport parlementaire sur les sectes de 1996, …

Si vous avez pris le temps de voir et d’écouter cette vidéo attentivement, vous pouvez comprendre plus facilement pourquoi a été faite une demande express et intelligente dans une circulaire du 27 mai 2005 par Jean Pierre Raffarin, alors premier ministre qui a invité les ministres, secrétaires d’état et préfets à ne plus faire référence au Rapport parlementaire sur les sectes de 1996…

D”ailleurs l’ancienne directrice de l’ADFI après avoir nuit à beaucoup de minorités spirituelles a critiqué elle même ses activités après sa démission.

Janine Tavernier adhère à l’UNADFI en 1984, suite à l’adhésion de son mari à la secte Écoovie pendant quatre années.

De 1992 à 2001, Janine Tavernier assure la présidence de l’UNADFI et contribue à lui donner une grande visibilité médiatique.

Elle démissionne en 2001, reprochant à l’association d’être sortie de son rôle d’aide aux victimes des sectes pour s’engager dans une véritable « chasse aux sorcières ».

En 2006, dans la préface d’un livre de Serge Toussaint, grand maître de l’AMORC (Ancien et mystique ordre des Rose-Croix) intitulé “Secte” sur ordonnance : Les Rose-Croix témoignent, Janine Tavernier dénonce « ce flou, cette imprécision, [qui] font qu’aujourd’hui on est plongé dans la confusion la plus totale. Les choses étant ce qu’elles sont, certains voient des sectes partout. […] J’ai toujours été sensible aux risques de dérapage que les ADFI elles-mêmes auraient pu commettre. […] J’ai été choquée un jour lorsque j’ai entendu une personne très impliquée dans la lutte contre les sectes dire avec beaucoup de conviction : “Il faut éradiquer l’idée de Dieu”. ».

line.rainbow100

Il est important aujourd’hui de rétablir la vérité afin que cessent les rumeurs détestables issues de ces manipulations dont les responsables aujourd’hui reconnaissent après leur démission la nocivité spirituelle pour beaucoup de personnes qui à l”époque se sont trouvées sans défense. Aujourd’hui il est temps de faire apparaître ces monstrueuses erreurs d’autant plus que leur promoteur les reconnaissent eux même. Pour preuve le témoignage incroyable d’une repentie Jeanine Tavernier , ancienne persécutrice fanatique des groupes spirituels.

“« De plus en plus, les gens voient des sectes partout. Si on fait du yoga, si on se soigne à l’homéopathie ou à l’acupuncture, on fait partie d’une secte. Je trouve cela extrêmement grave parce qu’on doit avoir une grande ouverture et accepter les médecines parallèles sans juger ni cataloguer. De plus, on se sert du phénomène sectaire pour dénoncer et créer des rumeurs.

En gros, si on en veut à son voisin, on l’accuse d’appartenir à une secte.

Nous ne nous intéressons qu’aux victimes et nous n’en avons jamais reçu des écoles Steiner. Je trouve cela anormal qu’elles soient cataloguées comme sectes et que l’on me reproche de les soutenir car mes petits-enfants y sont éduqués. Je me pose des questions. Je voudrais lutter contre cela, notamment quand je vois que des magasins comme Nature et Découvertes sont présentés comme faisant partie de la scientologie. Toutes ces rumeurs sont inadmissibles et je ne veux pas jouer ce jeu-là. »”

L’UNADFI aurait-elle elle aussi ses « apostats » ?

Ceci malheureusement n’efface en rien la souffrance et la mort de ceux et celles qui ont été persécutés par ces menées inconscientes et injustes.

Aux dernières nouvelles, la roue tourne  grâce à la justice internationale .

La France soi disant pays de la liberté est en fait reconnue internationalement comme un des pires pays persécuteurs , pas seulement pour les homosexuels mais aussi pour les communautés spirituelles. Probablement à cause d’un stress savamment orchestré par les médias, vu qu’il y a 65 millions de boites de Vallium vendues en France par an (un record mondial) et 1.5 million d’alcooliques graves il faut évidemment trouver des boucs émissaires . Depuis plusieurs années des réseaux mafioso religieux plus ou moins financés par l’Etat et dirigé en sous main par des politiciens véreux poursuivis en justice pour divers trafics illicites ou des agents de services plus ou moins secrets, ont été menées des campagnes diffamatoires éhontées contre des communautés spirituelles dont certains membres ont été ridiculisés, mis en prison abusivement ou tués froidement. Les soi disants suicides collectifs du Guyana ou du Temple Solaire organisés par des services secrets à cause de règlements de comptes crapuleux politico mafiosique signés avec des “suicidés” ayant reçu 9 balles dans la tête, etc etc …. font que la France soi disant fille aînée de l’Eglise est surtout fille aînée des inquisiteurs criminels. D’ailleurs l’affaire scandaleuse de Jérôme Cahuzac qui ébranle le gouvernement français en 2013 montre de quels mensonges éhontés sont capables les politiciens mais en fait ceci ne représente que du petit lait par rapport aux crimes monstrueux perpétués dans l’affaire du Temple Solaire par les responsables gouvernementaux de l’époque qui ont essayé de faire passer leurs crimes atroces en les maquillant sous une histoire de secte montée de toutes pièces. Ce genre de crime ne sera peut être jamais réglé par la justice des hommes mais sera surement réglé ailleurs. C’est la raison pour laquelle il serait indécent de passer sous silence la condamnation de la France par la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui condamne ouvertement les dérives persécutionnistes de certains dangereux responsables transitoires.

Trois sectes obtiennent la condamnation de la France par la CEDH

http://www.la-croix.com/Actualite/France/Trois-sectes-obtiennent-la-condamnation-de-la-France-par-la-CEDH-_NG_-2013-01-31-905921

“La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a donné raison jeudi 31 janvier à trois organisations considérées comme sectaires en France en condamnant l’État français pour violation de la liberté de pensée, de conscience et de religion.

Les juges de Strasbourg ont invalidé des procédures fiscales intentées contre trois organisations considérées comme sectaires. Ils ont condamné la France à verser 3 599 551 € à l’Association cultuelle du Temple Pyramide (connue sous le nom de secte du Mandarom), 387 722 € à l’Église évangélique missionnaire et Salaûn et 36 886 € à l’Association des chevaliers du Lotus d’or.

Ce contentieux fiscal trouve son origine dans la définition même d’association cultuelle. Ces trois structures considéraient en effet qu’elles relevaient toutes de cette catégorie – ce qui leur donnait droit à un régime fiscal avantageux –, alors que l’administration fiscale estimait pour sa part qu’elles n’entraient pas dans le champ de la loi de 1905. La CEDH ne reproche pas à la France de ne pas avoir la même définition qu’elle de ce qu’est un culte, elle lui reproche simplement le caractère trop « imprévisible » de certains articles du code général des impôts.

LE CONTENTIEUX DES TÉMOINS DE JÉHOVAH

Une circulaire de 2010 listant désormais avec précision à quelles conditions une association peut bénéficier – au titre de son éventuelle vocation cultuelle – d’exonérations fiscales, ce type de contentieux ne devrait pas se multiplier. Toutefois, une affaire similaire embarrasse le gouvernement depuis plusieurs années : les Témoins de Jéhovah, qui en avaient eux aussi appelé à la CEDH, se sont vus confortés par un arrêt rendu par celle-ci en juillet 2012. La Cour a alors jugé que la France devait leur rembourser la somme « indûment versée au Trésor public » de 4,5 millions d’euros.

Dans les trois affaires pour lesquelles la Cour européenne des droits de l’homme a rendu son avis jeudi, les associations requérantes invoquaient en particulier l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme, qui garantit que « toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ». Et c’est bel et bien sur ce fondement que la CEDH a condamné la France, estimant que le redressement fiscal imposé à ces associations avait, de fait, compromis toute possibilité d’expression de leurs convictions.

Un article de MARIE BOËTON et MARIANNE GOMEZ….”

Espérons que d’autres êtres honnêtes et courageux pourront participer progressivement au dévoilement d’autres turpitudes fomentées dans l’ombre par des groupuscules sans foi ni loi.

Du passé au présent, la haine et la violence profondes de l’être humain s’est manifestée à travers des hommes qui se sont référencés et justifiés par des soit disant paroles de Dieu.

line.rainbow100

L’époque accélérée fait qu’en une vie on doit intégrer des transmissions nouvelles, les ordonner, les publier, les faire connaître, les expérimenter, les faire traduire, les diffuser internationalement, en voir les résultats positifs et en final, se faire critiquer, voir même persécuter.

Avant, quand une doctrine nouvelle apparaissait, on tuait en général le prophète, ensuite il y avait quelques millions de morts (20 millions de morts sacrifiés en 200 ans pour l’apparition de la doctrine chrétienne, 20 000 morts pour l’inauguration de Mexico, 70 millions de morts pour le communisme, etc, …) Aujourd’hui, quand il y a quelques centaines de personnes qui sont très satisfaites d’un programme, il peut toujours y en avoir une ou deux insatisfaites (car c’est leur habitude de rater ce qu’elles entreprennent). Alors commence le lynchage médiatique qui suit les nouvelles tortures de l’inquisition moderne (20 000 Cathares ont été torturés, brûlés vifs et quelques autres milliers de Templiers, pour des questions de pouvoir et d’argent).

Heureusement Internet offre encore un espace d’information qui permet aux gens sincères de s’informer non pas sur des rumeurs mais sur des témpoignges vérifiables à tout instant. C’est dans ce sens que nous avons réuni en ce site ce que nulle chaîne de TV ou radio actuellement n’autorise de laisser transparaître vu les pouvoirs occultes qui les tiennent.

Dans un environnement en évolution constante et en complexité croissante, chacun d’entre nous se trouve face à un choix : développer son autonomie créatrice, ses ressources intérieures et ses facultés spirituelles ou subir le rouleau compresseur d’une Pensée Standard qui se veut unique, qui réduit l’être humain à un vecteur économique avec pour conséquence l’uniformisation des comportements et la normalisation des consciences.

Depuis plusieurs années des équipes de créateurs et de chercheurs ont exploré les chemins spirituels, artistiques et techniques qui mènent à un éveil de la conscience, de l’intuition et de la créativité. De toute cette expérience a été tiré un style de vie et de pensée qui permet le développement des potentialités psycho-spirituelles de l’être humain.

L’aventure a commencé au sein de l’Association Iso-Zen qui s’est dissoute en 1978 pour permettre à un certain nombre de personnes de créer des équipes de recherche et des associations – dont Siderella – et d’autres comme Operal, Nuclea, Zeta… susceptibles d’explorer des thèmes de recherches aussi divers que la quête spirituelle, la créativité, le contact Ovni, le développement personnel, la télépathie, la dynamique de groupe, l’habitat, etc.

C’est dans cet esprit qu’a été regroupé aux alentours des années 90 sous le terme Galacteus, Nom générique créé aux alentours des années 1990 pour donner une mouvance commune à un réseau international d’individus et de groupes inspirés par une même démarche de communication internationale et interdimensionnelle sans qu’il n’y ait jamais eu aucune association déposée officiellement sous ce terme.

Les thèmes de recherche et d’expérimentation étaient, entre autres, les suivants :

traitl

Des contacts avec toutes sortes d’organisations diverses se sont établis pendant un certain temps puis progressivement l’attention a été surtout portée sur la mise en place de publications diffusant une partie des résultats et des observations réalisées de manière à pouvoir informer et faire progresser le maximum de personnes dans un contact le plus étroit possible avec la réalité de ce qui ce passe actuellement sur ce monde.
Par la suite chaque personne a plus ou moins travaillé selon son rythme dans divers pays et le terme Galacteus n’a plus été utilisé depuis plusieurs années.
L’action d’information s’est surtout occupée depuis de la production et de la distribution de nombreux ouvrages qui diffusent une partie des informations transmises au cours des 6 000 conférences réalisées depuis 40 ans devant des auditoires divers par de nombreux conférenciers.

 Liste de ses ouvrages parus à ce jour :

  •  Réussir son bonheur
  • L’Ami de chaque jour
  • Femme : Réponses essentielles
  • La Science Unitaire de l’Intra Univers Volume 1 et 2
  • Du Terrien au Galactique
  • Eveil Internel Tome 1, 2 et 3
  • Etre Anges Témoins
  • Idylle Spirituelle
  • Voyage Intemporel
  • L’antenne de Lecher
  • Les chakras
  • Cristal d’Eveil
  • Les Ailes de l’Amour
  • Porte ouverte sur les dimensions de l’Univers

traitl

A l’époque actuelle toute personne connue ou toute activité nouvelle peut faire l’objet de critiques malveillantes fomentées par des individus payés pour cela ou des institutions en tirant avantage. Pour informer le public avec plus d’équité, voici le témoignage sur plusieurs années de quelques personnes sincères qui ont spontanément exprimé les résultats obtenus pour eux grace à l’application des enseignements transmis par les équipes de formateurs et d’enseignants.

line.rainbow100

AVANT D’AVALER N’IMPORTE QUOI VERIFIER BIEN CE QU’ILS ONT MIS DANS LE SANDWICH LES MANIPULATEURS D’OPINION

Dans toute maison classique, il y a une cave, des toilettes, un salon, une salle à manger, une cuisine, des chambres au 1er étage éventuellement un grenier avec des baies vitrées au dernier étage. Il en va de même pour toutes situations, tout individu ou tout groupe. Donc dans le fonctionnement d’une organisation il y a des individus qui fonctionnent à un certain niveau de la cave au grenier et les commentaires qu’ils vont faire sur cette organisation est fonction du plan dans lequel ils vivent.
C’est pourquoi les opinions sont souvent très diverses et il est très difficile de se faire une idée sur quelqu’un ou quelque chose en écoutant un seul son de cloche. Cependant, en général les gens n’écoutent pas trop ce qui se passe de bien dans le salon ou les chambres ou les lofts du dernier étage.

Certains s’intéressent plus particulièrement à ce qui se passe dans la cave ou dans les toilettes et cela devient leur spécialité, on les appelle journalistes, animateurs de radio , critiques divers ou simplement dissidents qui représentent évidemment les voies d’excrétion des systèmes en fonctionnement.

Il est impossible que cela n’existe pas, parce que chaque jour des milliers de personnes meurent et sont en quelque sorte éjectées de l’organisme global de l’humanité. Donc ces excrétions quotidiennes qui se passent tous les jours pour chaque individu se passent aussi au niveau des groupes , elles sont normales et font partie de l’ordre des choses si l’on peut dire. Les éboueurs excréteurs font leur travail en présentant dans leur langage des situations diverses, souvent en exagérant et déformant la vérité parce que ce sont des zones de déformation et d’annihilation de la vérité originelle avec disparition progressive de la réalité pour une refonte totale .

C’est ainsi que des assertions plus ou moins mensongères deviennent la vérité pour ceux qui sont prêts à se faire excréter même si ce sont des mensonges énormes ils y croient immédiatement et c’est le prétexte fondamental pour leur disparition d’un système.

Il est difficile de jeter la pierre à quiconque parce que les éboueurs bien qu’ils fassent un métier peu attirant sont néanmoins nécessaires pour ces processus de destructions quotidiennes des déchets d’un système. Comme il est plus facile de voir paraître des critiques ou des mensonges dans la presse ou les petites radios de quartier tenues souvent malheureusement par quelques personnes plus ou moins ratées parceque n’ayant jamais rien fait de bien par eux mêmes ils passent leur temps à commenter l’activité de ceux qui ont essayé de faire quelquechose et cela le plus souvent en cherchant au maximum le scandale pour faire vendre leur journal ou faire monter leur renommée par des manipulations grand public systematiques,il ne se passe pas cinq minutes dans les medias sans qu’il y ait un mensonge ou une erreur qui se glisse.

Il faut donc parfois pour reéquilibrer la vérité faire paraître quelques témoignages positifs qui malheureusement même très nombreux ne contrebalanceront que très partiellement des témoignages négatifs voir mensongers dont se réclament en général les médias ou les pseudo médias car bien entendu une goute de parfum dans une fosse à purin ne change pas grand chose mais une goutte de pourriture dans un flacon de parfum risque de gâcher facilement toute la bonne odeur.

En général, ceux qui font de la petite cuisine médiatique mal odorante doivent se tenir pas très loin du vide ordure pour éliminer une partie des nombreux déchets qu’ils brassent de par leur choix d’activité manipulatrice du grand public . Il faut espérer évidemment qu’ils n’y tombent pas eux même car il arrive souvent dans ces métiers à risque que l’on passe à la trappe sans s’y attendre.

EN RESUME IL FAUT TOUJOURS POUR TOUT OPINION HORRIBLE QU’ON VEUT VOUS IMPOSER VIS A VIS DE TEL OU TEL SYSTEME ESSAYER DE REPLACER LA SITUATION DANS UN CONTEXTE PLUS VERIDIQUE PARCEQUE PLUS PROCHE DE LA REALITE GRACE A DIVERS TEMOIGNAGES D’ORIGINES DFFERENTES

traitl

CE QUE TOUT INTERNAUTE DEVRAIT SAVOIR

Quand on raconte la rumeur, qu’on l’explique, qu’on la détaille, on peut être considéré comme responsable. Même si on dit la tenir d’un autre média, d’une autre source. Notamment parce qu’en agissant ainsi, on va peut-être informer de nouveaux lecteurs qui n’étaient pas encore informés.
Sur Internet, l’identification de l’adresse IP permet maintenant généralement de remonter jusqu’à la source. Ce n’est pas parce que quelqu’un prend un pseudo qu’il est couvert.
En matière de vie privée, il n’y a pas d’exception de vérité et de bonne foi en droit de la presse, puisque que ce soit vrai ou faux, on n’a pas le droit de le publier.
Chacun a droit au respect de sa vie privée (art. 9 du Code Civil). Le droit à l’image, en tant qu’attribut de la personnalité, fait partie de la vie privée. Toute atteinte au droit à l’image constitue de ce fait une violation de la vie privée. Le Droit à l’image des personnes est un droit absolu
Le média ou la personne qui a fait circuler la rumeur risquent des dommages et intérêts (qui peuvent aller jusqu’à 300000 euros d’amendes et plusieurs années de prison selon les cas)

Toute société, pour se maintenir et vivre, a besoin absolument de respecter quelqu’un et quelque chose (Fiodor Dostoïevski)

 line.rainbow100

Il est également important de signaler quel genre d’individus sont nommés à la tête des mouvements soit disant anti-sectaires. L’Omnium des Libertés nous en dévoile quelques aspects :

“La grosse affaire de la Miviludes en ce moment et de son président Georges Fenech, ce n’est plus tant la lutte contre les minorités spirituelles que la défense des intérêts de l’industrie pharmaceutique: En luttant par exemple contre les médecines alternatives (toutes sectaires bien sûr !) et les nouveaux modes de santé dont la progression dans l’opinion pourrait compromettre à l’avenir les bénéfices de l’industrie pharmaceutique (en particulier ceux issus des vaccinations de masse). Rappelons que pour Fenech « tout ce qui est naturel peut être suspect de dérive sectaire ». C’est vous dire à quel point il tient en estime l’agriculture biologique et les circuits qui se développent un peu partout en France dans le sens d’une autre vision de l’alimentation, de l’hygiène, de la santé et de la société. Le plus grand danger pour les grands groupes alimentaires comme Limagrain et Monsanto, ce sont les mouvements qui prônent une nourriture saine, le mieux être à tous les niveaux, les produits naturels sans OGM, les médecines douces et alternatives, le partage équilibré des richesses, le retour à une économie relocalisée et autofinancée.

Pour preuve de ce que nous avançons sachez que monsieur Pierre Pagesse, président de Limagrain a fondé en 2005 une association du nom de Momagri (mouvement pour une organisation mondiale de l’agriculture !) dont l’objectif principal est de promouvoir, entre autres, l’agriculture à base d’OGM. L’un des membres fondateurs de Momagri n’est autre que Georges Fenech.” ….

Pour lire la suite de l’article : http://www.omnium-des-libertes.com/la-miviludes-georges-fenech-et-momagri

Et quand l’Omnium des Libertés se met à donner des conseils il n’y va pas de main morte, pour preuve voici ce qu’ils écrivaient sur le sujet en 2011 :

Si j ’ai un conseil à donner au premier ministre, Monsieur Fillion, c’est d’écarter dans les plus brefs délais ce délinquant multirécidiviste qu’est Georges Fenech : « Magistrat » condamné pour propos antisémites, « député destitué » pour fraude et inéligible pour l’instant, compromis dans l’affaire de l’Angolagate et « relaxé in extremis » grâce à ses relations dans la magistrature, défenseur de l’ex­dictateur tunisien Ben ali, commis voyageur intéressé de l’industrie pharmaceutique française et tunisienne (qu’il a contribué à fonder), fer de lance de l’obligation vaccinale absolue, promoteur des industries agroalimentaires les plus pourries et compromis de nouveau dans une affaire d’élections truquées au Gabon à grand renfort de valises de billets. Ce genre de personnage ne porte généralement pas chance à ceux qui les cautionnent. Rappelez-vous ce qui s’est passé pour Lionel Jospin, premier ministre de l’époque qui cautionnait Alain Vivien et finançait la Mils, alors même que ce dernier était soupçonné de détournement de fonds publics au bénéfice de son épouse, présidente du CCMM. Lionel Jospin est parti en fumée au moment des élections, un des plus graves échecs de la gauche. Les Fenech et les Vivien sont des oiseaux de mauvais augure qui portent la poisse à tous ceux qui les côtoient de trop près!

Pour lire l’article complet : http://www.omnium-des-libertes.com/georges-fenech-et-les-elections-domar-bongo

Si il est certain qu’un contrôle sur d’éventuelles dérives sectaires peut se justifier, il ne faut pas que ces menées soient pilotées par des individus dont les motivations et le passé sont plutôt litigieuses. Mr Fenech tout sympathique qu’il soit avec sa belle présentation n’a malheureusement pas eu un parcours qui lui permet d’éviter quelques critiques dans ce domaine. C’est pourquoi en Janvier 2013 après de multiples démêlés avec la justice et quelques jours après sa condamnation par la 17e Chambre du tribunal correctionnel de Paris, Georges Fenech, président de la Miviludes démissionne. Espérons que son successeur Serge Blisko ne va pas déclencher une nocivité sur des secteurs où ses intérêts personnels sont concernés.

Preuve du double language employé à la Miviludes :

Un extrait de l’ article de Sylvie Simon : http://www.sylviesimonrevelations.com/article-malgre-le-depart-tant-attendu-de-fenech-la-miviludes-sevit-toujours-108161337

“……………… En ce qui concerne les accusateurs protégés par notre « démocratie », je profite de l’occasion pour signaler que dans sa lettre d’information de mai/septembre 2011, le président de la Miviludes se vantait d’avoir reçu Konstantin Bendas, vice président de l’Union des chrétiens évangéliques de Russie, pour lui présenter le modèle français de lutte contre les sectes. Il affirmait : « L’entretien qui s’est déroulé dans des conditions très cordiales a permis de préciser les approches russe et française de la question. Mgr Bendas a exprimé le souhait d’inviter le président de la Miviludes en Russie, notamment pour expliquer à la Douma l’organisation, les missions et le fonctionnement de la Miviludes, ainsi que le dispositif législatif français en la matière. M. Fenech a répondu qu’il accepterait volontiers une invitation à se rendre à Moscou. »
Konstantin Bendas

Bien sûr, personne n’a pu vérifier auprès de l’évêque l’exactitude de ces affirmations, mais la vérité est bien différente.

Le Centre Slave pour la Loi et la Justice a publié les propos de l’évêque Konstantin Bendas, à son retour de France, après sa rencontre avec Georges Fenech qui a eu droit à quelques articles dans la presse russe, à cause de ses amitiés avec Alexander Dvorkin, qui se bat dans son pays contre tous les concurrents de l’Eglise orthodoxe moscovite, tous taxés de « sectes ».

Le service de presse ROSKHVE du 18 Juin 2012, a titré sa publication :« Les antisectes créent le mythe qu’ils veulent combattre avec l’argent de l’État ». L’article (traduit par le CICNS) est édifiant :

« La rencontre avec le président de la Miviludes m’a laissé des sentiments plus qu’ambigus. En plus de moi et M. Fenech, son premier adjoint, le représentant du Ministère des Affaires Étrangères qui avait organisé ma visite, ainsi que la traductrice mise à notre disposition étaient présents à cette réunion. […] J’ai d’abord été stupéfié par le niveau de paranoïa et de protection du cabinet de M. Fenech. Le bâtiment de la Miviludes n’affichait aucune plaque indicative mais était muni d’un nombre impressionnant de caméras de surveillance. Nous avons été accueillis par des officiers de la gendarmerie équipés de gilets pare-balles et d’armes automatiques. Partout, à l’intérieur du bâtiment, des caméras de surveillance étaient installées, y compris dans le petit ascenseur, et un gendarme nous a escortés jusqu’au bureau du président. Le bureau de M. Fenech est meublé d’une façon très coûteuse, même en comparaison des bureaux des autres hauts fonctionnaires que j’ai rencontrés, par exemple du ministre de l’Éducation Nationale, du responsable d’un département du ministère de la Défense, ou du ministre de l’Intérieur. […] J’ai sincèrement essayé de comprendre cette menace contre laquelle il a fallu mettre en place de tels moyens de protection et investir de telles sommes. Hélas, pendant notre conversation d’une heure et demie, je n’ai pas obtenu de réponse claire. Des formules fabriquées et sans fondement constitutionnel comme “menace sectaire” ou “dérives sectaires” ont été utilisées. À ma question directe de savoir ce que cela signifie vraiment, je n’ai pas reçu de réponse. […] À mon avis, ces gens ont inventé une menace horrible et pour pouvoir lutter contre elle, ils reçoivent des sommes d’argent très importantes. Avec l’argent de l’État, celui des contribuables, la Miviludes cherche un chat noir dans une chambre noire, où il ne se trouve même pas. Fenech met à son crédit sa propre influence sur les structures et organisations antisectes dans d’autres pays, y compris en Russie. »

Enfin, après ce démenti cinglant, l’évêque Konstantin Bendas a conclu :« Lorsque cette rencontre a pris fin et que nous sommes sortis dans la rue, j’ai entendu le soupir de soulagement de la traductrice qui m’accompagnait. Je lui ai demandé ses impressions et cette personne laïque, sans lien avec le domaine religieux, m’a dit : “Je n’ai jamais fait partie d’une secte, mais si elles existent, alors elles doivent vraiment ressembler à la Miviludes !” »

Pour lire l’article complet :

http://www.sylviesimonrevelations.com/article-malgre-le-depart-tant-attendu-de-fenech-la-miviludes-sevit-toujours-108161337.html

line.rainbow100

Extraits du livre : “Lettre ouverte à la secte des adversaires des sectes”

d’Anne Morelli

publié aux éditions Labor, collection Quartier Libre

“Anne Morelli a participé en tant qu’expert à la Commission d’enquête parlementaire sur les sectes. Elle est professeur d’Histoire des Eglises chrétiennes contemporaines et de Textes chrétiens contemporains à l’Institut d’histoire des religions de l’Université libre de Bruxelles.

Elle va donc tout au long de ce livre établir un parallèle entre les « petits groupes religieux » appelés communément sectes et les grandes religions. Dans son enfance elle a connu de nombreuses communautés religieuses, trois cousines de sa mère sont entrées dans différentes communautés (monastère de la Visitation, petites soeurs des pauvres et petites soeurs de l’Assomption.)

Les parallèles :

· Les mots :

« Tout mot que nous employons est généralement chargé d’une émotion négative ou positive…Il en est de même des mots « religion » et « secte ». Le premier fait vraiment sérieux. Les religions sont respectables et il est choquant, voire vulgaire de s’attaquer à leurs pratiques.

Par contre, le mot « secte » suscite angoisse et inquiétude. On oublie que jusqu’au milieu du XIXe siècle, l’Eglise (avec majuscule, l’Eglise catholique bien entendu) désignait comme « secte » tout ce qui n’était pas elle. »

A suivre toute une série de mots qui varient en fonction de qui on parle :

religions

sectes

Prêtre

gourou

Croyant, fidèle

adepte

Prosélytisme

propagande

Apôtres, compagnons du messie

Acolytes du gourou

Catéchèse

Embrigadement

Foi

Croyances

Vêtements liturgiques

Déguisements, colifichets

Pour lire la suite de l’article, http://www.sectes-infos.net/Morelli.htm

line.rainbow100

TOUS LES MEMES

QUAND ON ATTAQUE UNE ORGANISATION,
IL FAUT TOUJOURS SE DEMANDER
SI CELLE DONT ON FAIT PARTIE EST VRAIMENT MIEUX QUE LES AUTRES

ORGANISATION

LEADER

STAFF

PARTICIPANTS

ARGENT

BUT

DELITS

SEXUALITE

LANGUAGE

GOUVERNEMENTS Roi
Président
Ministres Parlement Contribuables Pouvoir Crimes
mafioso politiques
Guerres d’intérêts
économiques

Trafic d’influence
Corruption
Normale ou
Maitresse du président
et double vie
Cabinet Ministériel
Cour d’appel
DST
RG
CIA
PARTI POLITIQUE Président Bureau Membres Cotisations
Commissions sur
marchés et
opérations financières
Magouilles
Subventions
Idéologie
Pouvoir
Trafic d’influences
Fausses factures
Pressions financières
Suppression de
la concurrence
Normale
Perversions
sexuelles diverses
Pédophilie
Cellule
Quorum
Scrutin
proportionnel
TELEVISION Directeur chaine Cadres Téléspectateurs Redevance selon
Audimat
Gloire personnelle
Pouvoir médiatique
Mensonges
Atteinte
à la vie privée
Manipulation
des masses
Utilisation
de dopants interdits
Perversions diverses
Harcèlement sexuel
pour promotion canapé
Chaine
Cable
TF1
La 2
CNN
NBC
Audimat
RELIGIONS Dignitaire en titre Clergé Fidèles Héritage
Placements
Financiers
Dime
Subventions
Diffusion
d’une doctrine
universelle
Manipulation mentale
Massacre
Assassinat
Guerres de religionFanatisme
Inquisition
Pression occultes
Dissimulation
Viols
Abus sexuels
sur mineurs
Presbytère
Cardinal
Hostie
Le bonze
Catéchisme
Catéchèse
Charia
Révérend
SOCIETES SECRETES Grand maitre Cercle
d’initiésHiérarchie
avec des grades
Adeptes
Affiliés
Dons
Cotisations
Imposition secrète
d’un projet
doctrinal
Manipulations secrètes
Pacte
Contraintes
Crimes
Influence occulte
Magie noire
Normal
Perversions
diverses de la société
Le néophyte
Omerta
L’initiation
Rituels
Les grigris
Pacte de sang
BANQUE Directeur Administrateurs Clients Dépôts
Intérêts
Spéculations
financières
Maximum de profit Escroqueries
Banqueroute
programmée
Liquidation
Recyclage
d’argent sale
Incitation
au surendettement
Normal
Perversions liées au luxe
Echangisme
CAC 40
Trading
SpreadDevises
Actions
Portefeuille
SECTES Guide
Gourou
Responsables Membres Cotisations
Dons
Héritages
Diffusion
d’une idéologie
à un niveau
international
Plaintes particulière
concernant le médical,
l’argent,
le sexe,
la mésentente
familiale
Normal
Abus sexuels
sur mineurs
Saniasin
Engrammes
Le chamane
Le périsprit
L’astral
Le corps lumière
MEDECINE Grand patron Médecins
Internes
Infirmières
Malades Honoraires
Subventions
étatiques
Soigner Homicide involontaire
Négligence
professionnelle
Agent du lobby
pharmaceutique
Normal
Relations
extra conjugales
infirmières médecins
Hypocondriaque
Nevrites
Maladie d’Heizeihmer
HIV
IVG
FOOTBALL Président du club Entraineur
Joueurs
Arbitre
Masseurs

Médecin
Foules des supporters Recettes
Pub, Sponsor
Mafia
Politique
Subvention
Distraction
Compétition
internationale
Orgueil national
Magouilles
financières et
mafioso politiques
Dopage
Hooligans
Matchs truqués
Normal ou
dans les douches
Suprtentialisé aux dopants
Avant centrePénalty
Goal
Surface de réparation
Carton rouge
MILITAIRES Président de
la République
Ministre de la défense
Du Maréchal
au deuxième classe
Anciens combattants
Volontaires
Victimes de la guerre
Réservistes
Ponction
budget de l’état
Impots
Ventes d’armes
Butin de guerre
Combat
Conquête
Défense
des faibles
et des intérêts
de la haute finance
Crimes
contre l’humanité
Tortures
Viols
Camps
de concentration
Extermination
massive
Normal
Viols en temps de guerre
Bataillon
5/5
Garde à vous
Le mitard
Le trou
La quille
Les bleus
SOCIETE COMMERCIALE PDG Cadres
Employés
Clients Lobying
Achat
Vente
Bénéfices
Placements
financiers
Profit
Pouvoir
Monopole
Multinationale
Maitre du monde
Espionnage industriel
Liquidations
Faillites frauduleuses
Abus de biens sociaux
Normal
Harcèlement sexuel
Promotion canapé
Chaine de distribution
Marketing
Travail à la chaine
Vente en gros
Stock
Inventaires
SHOW BUSINESS PDG de
Major Compagnies
Agent
Technicien
Animateur
Télespectateur
Auditeur
Fan
Ventes
Contrats avec chaines
Droits d’auteur
Distraire
Gloire
Argent
Escroquerie
Fraude fiscale
Normal
Obsédé
Coucher pour réussir
Long métrage
Metteur en scène
Casting
Contrat
Agent

line.rainbow100

Qui critique les gourous et les groupes spirituels ?

1- Ceux qui font déjà parti d’un groupe et qui ont peur de perdre des ouialles

2- Ceux qui ont essayé de faire partie d’un groupe mais qui n’ont jamais pu s’intégrer à cause de leur égoisme , de leur orgueil ou tout simplement leur bétise

3-Ceux qui ont une spiritualité de rugbyman et qui n’ont qu’un seul Dieu le ballon ou autre gadget

4- Ceux qui pratiquent un vice quelconque qui n’est pas acceptable dans une microsociété spirituelle

5- Ceux qui ont essayé de créer un groupe et qui ont totalement raté par manque d’élévation énergético spirituel et par une volonté de puissance qui a fait fuir tout le monde,

6- Ceux qui ont créé un lieu pour centraliser un groupe à coup de millions mais qui ne disposent d’aucun charisme qui déclenche un élan quelconque parmi les autres

7- Ceux qui sont financés par l’état pour détruire tout regroupement d’étres qui risqueraient de remettre en question les normes d’éducation, de fonctionnement social , même si le devait conduire à une amélioration de la condition humaine à plus longue échéance.

Tout ceci par cristallisation des rôles de certains êtres qui installés et prisonniers de poste honorifiques trouvent leur jouissance dans l’utilisation de leur puissance transitoire pour asservir les autres en attendant d’être remplacés par d’autres êtres animés des même fallacieuses illusions,

Donc avant de critiquer toutes démarches spirituelles se poser la question de savoir à quelle catégorie d’individus on appartient

 

line.rainbow100

 

Le vrai visage de l’Eglise catholique

Cette vidéo probablement réalisée par un musulman explique de manière synthétique les éléments terribles qui se sont déroulés dans le passé de cette église. Pour ceux qui ne connaissent pas suffisamment l’histoire, on peut rappeler que l’évêque de Rome en l’an 800 couronne Charlemagne comme empereur d’Occident, il crée ainsi un nouvel empire chrétien concurrent de celui qui existe depuis des siècles à Constantinople. Ceci a pour conséquence de sectariser une partie de la chrétienneté par rapport à l’orthodoxie chrétienne originelle et c’est par ce shisme estampillé en 1204 que cette secte orthodoxe est dévenue la religion catholique qui se veut universelle comme l’islam d’aujourd’hui d’où tous les conflits qui s’en suivent.

Bien sur, on peut contrebalancer ces assertions par un certain nombre d’oeuvres charitables à condition qu’elles n’aient pas été entachées d’actes délictueux dissimulés mais en conservant toujours une pensée miséricordieuse pour les 50 millions de personnes qui ont été atrocement torturées et tuées au cours de l’évolution chaotique de cette religion.

line.rainbow100

Le vrai visage de l’islam

Ce conférencier annonce avec toutes sortes d’arguments que la religion monothéiste de l’Islam est une secte hérétique d’origine judéo chrétienne.

Bien que les êtres se réclamant de l’Islam y voient une religion de paix et de fraternité, il ne faut pas oublier qu’en 1 400 ans cette religion a fait 270 millions de victimes et 20 000 attentats depuis le 11 Septembre 2001. Pour avoir plus de détails année par année lire l’ouvrage de Ibn Warraq “Pourquoi je ne suis pas musulman”.

line.rainbow100

Les démons du Dalai-Lama

Le Dalai-Lama qui semble être un homme simple et sincère s’est trouvé en face d’une situation catastrophique avec l’envahissement du Tibet par la Chine et il a du faire face comme dans tous les groupements humains à de graves tensions entre des dissidents divers.

line.rainbow100

Primauté de l’argent sur l’esprit religieux. Au delà de l’aspect cruel des égorgements d’animaux et de leur mort lente pour fabriquer la viande halal, les fermiers pour des raisons économiques livrent avec regret les animaux issus de leur élevage à ces pratiques barbares.

Le scandale de la viande halal

line.rainbow100

Personne n’y échappe quand la politique a coiffé l’esprit religieux. Les fanatismes issus de religions basées sur des mensonges conduisent les humains à s’affronter sur des principes faux et très eloignés de la communion spirituelle dont ils se réclament tous.

Bagarre de prêtres grecs et arméniens orthodoxes à Béthlehem

line.rainbow100

Une association attaque l’Église catholique pour “crimes contre l’humanité”

vatican_3

Une association de victimes de prêtres pédophiles a déposé un dossier pour “crimes contre l’humanité” devant la Cour pénale internationale (CPI), à La Haye. Pour lire la suite de l’article, cliquez ici

Démission du pape : aucun regret de la part des victimes de prêtres pédophiles

Abus sexuels sur mineurs dans l’Église catholique selon wikipedia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal

“Aux États-Unis Au Canada, en Australie France Irlande Allemagne Belgique Suisse Autriche Norvège

Le ministre nazi des cultes a avancé que 7 000 ecclésiastiques avaient été condamnés pour crimes sexuels entre 1933 et 1937, « le chiffre réel semble avoir été 170 cas. L’étude de l’Archidiocèse catholique de Chicago concerne tous les prêtres ayant servi dans le diocèse entre le début des années 1950 et le début des années 1990. Sur 2200 prêtres, 40 d’entre eux, soit 1,8 %, ont probablement commis des abus envers des mineurs. Parmi eux un seul avait commis des actes de pédophilie. Le plus souvent, les abus avaient été commis contre des adolescents de 16 à 17 ans .

D’après le John Jay report187, 4 392 prêtres ont été accusés d’actes d’abus sexuels, entre 1950 et 2002 aux États-Unis. Cela représente plus de 4 % des 109 694 prêtres ayant servi pendant cette période. Peu élevé dans les années 1950, le nombre de cas a augmenté dans les années 1960, atteint un pic à la fin des années 1970, diminué dans les années 1980 pour retrouver, dans les années 1990, le même niveau que dans les années 1950. Parmi les victimes, dont 81 % sont des garçons, 3,6 % avaient moins de sept ans, 29 % avaient entre sept et onze ans, 67,4 % avaient entre douze et dix-sept ans. L’âge pris en compte dans les statistiques lors des abus répétés, était celui du mineur lors du premier abus. D’après le rapport, publié en 2004, il y avait 10 667 cas d’abus sexuels déclarés. Le nombre réel est sans doute plus élevé, toutes les victimes n’ayant pas forcément témoigné. En 2005, le nombre de cas rapportés, pour cette période de 1950 à 2002, était passé à 13 000 victimes d’abus commis par plus de 5 000 prêtres. Sur les 10 667 cas déclarés, à peu près 3 000 n’ont pas fait l’objet d’enquête, le prêtre concerné étant décédé avant qu’une plainte ne soit déposée contre lui. Parmi les 7 700 plaintes restantes, les diocèses ont trouvé matière à donner suite dans 6 700 cas, tandis que 1 000 autres étaient sans fondements.
Le John Jay report note que dans la période allant de 1992 à 2000, il y a eu, chaque année, entre 89 355 et 149 800 cas d’abus sexuels dans l’ensemble de la société américaine.
Le dossier des violences ayant eu lieu dans des foyers publics et religieux annonce qu’un fonds de 120 millions d’euros va être mis à la disposition des victimes. Il s’agit de mineurs ayant subi des violences (abus sexuels, maltraitance physique et morale…) entre 1949 et 1975 en République fédérale d’Allemagne. Leur nombre exact est inconnu même si environ 2 500 personnes se sont déjà manifestées. Selon la députée Ingrid Matthäus-Maier, il pourrait y avoir eu jusqu’à 30 000 victimes dans les institutions laïques et religieuses.
Selon le journal Le Monde, qui s’appuie sur des sources internes à l’Église catholique en France, une trentaine de prêtres et religieux seraient, début 2010, emprisonnés pour des faits d’abus sexuels sur mineurs et une dizaine d’autres impliqués dans une procédure en cours.
Le coût global à payer pour les dédommagements s’élèvent à plusieurs millions de dollars naturellement payés par les dons des fidèles bien pensants.

Départ de fidèles : en mai 2010, des prêtres et responsables ecclésiaux constatent que de nombreux fidèles s’éloignent de l’Église dans les diocèses concernés par les scandales, l’institution traversant une crise de crédibilité99. Cette vague de départ est confirmée par une enquête de Christ und Welt (supplément religieux de l’hebdomadaire Die Zeit) publiée le 7 avril 2011. En 2010, 180 000 personnes ont demandé à être rayées des registres de l’Église catholique, contre 128 800 en 2009. Cet accroissement des défections est dû à la crise de confiance liée aux affaires révélées en 2010 et a des conséquences financières pour l’Église puisqu’elle affecte le montant de l’impôt religieux.”

Les véritables raisons de la démission de Benoît XVI

 

D’après le site web Avanti4
“Benoit XVI découvre la première partie d’un rapport élaboré par les cardinaux Julián Herranz, Jozef Tomko et Salvatore De Giorgi. Dans ce document sont résumés les abîmes, en rien spirituels, dans lesquels l’Eglise est tombée : corruption, finances occultes, guerres fratricides pour le pouvoir, vol massif de documents secrets, luttes entre factions et blanchiment d’argent.
Pour la lire la suite de l’article, http://www.avanti4.be/analyses/article/les-veritables

line.rainbow100

Les rapports de l’hindouisme avec les musulmans

Cette vidéo montre comment des religieux décident politiquement le sort de 400 millions d’hommes à l’époque qui sont devenus aujourd’hui plus d’un milliard.

Pakistan, quelques clefs pour comprendre

line.rainbow100

L’histoire des Sumériens

Après l’examen de toutes ces religions plus ou moins sanglantes et agressives, il est bon de rappeler l’origine commune de tous ces textes bibliques ou coraniques qui manipulent des millions d’individus dont les éléments principaux ne sont pas comme on le dit souvent d’origine judéo chrétienne mais Sumérienne, car Abraham était un transfuge de Sumer et la description de la création du monde de l ‘ancien testament se retrouve dans les écrits sumériens ainsi que la loi du Talion “oeil pour oeil, dent pour dent” qui trouve son origine dans un des 182 précepts du code d’Hammourabi sumérien et si l’on veut réellement remonter à l’origine de tout cela, il faut savoir que la tradition et la civilisation sumérienne ont été transmises par des extra terrestres appelés instructeurs (appel kalun) et conducteurs de vaisseaux (gal) dans les textes sumériens et qui ont apporté toutes ces sciences astronomiques et numérologiques dans le monde. Enfin il ne faut pas oublier que le seul et unique dieu qui était adoré dans la protohistoire était le soleil par qui tout arrive et sans qui rien ne serait sur la terre.

line.rainbow100

LA PREUVE QU’ILS SONT TRÈS BIEN AU COURANT DE LA PRÉSENCE E.T. SUR LA TERRE ALORS POURQUOI PAS VOUS ???

line.rainbow100

POUR CEUX ET CELLES QUI RESONNENT AVEC LA VRAIE FOI

Un texte magnifique où résonne la vérité et l’amour dans le contexte initiatique d’adoration divine menant à la véritable rencontre transcendante qui ouvre la porte d’accés à la juste compréhension et communion avec la Présence divine. (IJP APPEL GUERY)

LES ENSEIGNEMENTS DE SATHYA SAI BABA

“Il ne dit pas que Ses Enseignements sont nouveaux. Ses enseignements ne sont qu’une extériorisation de plus, pour nos contemporains, du même Message Divin que Dieu transmet depuis toujours à l’humanité par l’entremise de Ses Messagers. Ce Message s’appelle en sanscrit Sanatana Dharma — la Loi Éternelle. “Sanatana Dharma est la mère de toutes les religions, de toutes les normes éthiques et toutes les lois de l’univers”, — dit Sathya Sai Baba. Lui — Sathya Sai Baba, est l’Avatar d’aujourd’hui. Il dit que bien que toutes les forces existantes dans l’univers soient contenues dans Sa Main, Il n’a pas l’intention de rendre tout le monde heureux, sans distinction. Car chaque homme a son propre destin (karma), qu’il a lui-même créé par ses actions et ses pensées, bonnes ou mauvaises. Ainsi, par nos actions présentes, nous créons notre future destinée. Pour se sauver de ce précipice de souffrances, il faut vivre en amour envers Dieu et toutes les créatures, en amour — service au Créateur et par rapport aux autres. Le service aux gens, ce qui veut dire les aider à évoluer, c’est servir Dieu Lui-même. Les ennemis principaux de l’homme, qui l’amènent au karma négatif, c’est son esprit mal orienté, ses émotions mal maîtrisées, où les émotions grossières et égoïstes prédominent. Il est possible de surmonter ces difficultés en renforçant sa foi, et en orientant son esprit vers le Divin, ainsi que par des pratiques spirituelles, qui mettent en ordre, en premier lieu, les émotions, et qui aident à maîtriser l’esprit et la conscience.
Mais l’esprit, proprement dit, n’est pas un ennemi de l’homme. Au contraire, il est l’embryon de la sagesse (jnana). Il faut le faire évoluer par tous les moyens, en tant que fonction analytique et créatrice de la conscience. Alors, pour nettoyer de son chemin les obstacles karmiques, il est indispensable de se repentir de tout crime, petit ou grand, fait à l’égard de toutes créatures vivantes. “Tous les péchés peuvent être purifiés par un repentir sincère! La Grâce de Dieu est bonne! S’Il veut pardonner, rien ne peut L’empêcher! Malgré les péchés de son passé, l’homme s’il éprouve un repentir profond et de l’amour envers Dieu — alors, il sera purifié de tout péché! La peur que cela ne se produise est une faiblesse! La compassion de Dieu est infinie, recherchez Son Amour — et vous y trouverez le pardon!”. “La discipline la plus importante est la recherche de ses propres défauts et faiblesses, nous devons tenter de nous en débarrasser afin de devenir plus proches de la Perfection!”. Dans le but de raffermir l’orientation de l’esprit vers Dieu, — Sathya Sai Baba recommande d’utiliser tous les moyens possibles, par exemple, de répéter les noms de Dieu, participer aux offices glorifiant Dieu, etc. La foi — est la première étape. La deuxième étape dans cette direction est l’amour envers Dieu. Mais comment est-il possible d’aimer Celui, qu’on ne connaît pas encore? C’est pourquoi des Maîtres Divins viennent sur Terre pour aider les hommes. Le Non manifesté Se fait voir sous une forme compréhensible pour l’homme. L’amour envers le manifeste est plus compréhensible pour un homme incarné. Mais les hommes doivent également comprendre que Sathya Sai Baba n’est pas seulement dans Son corps, Il est partout où on a besoin de Lui. Ainsi, il n’est pas nécessaire pour le contacter d’aller à Son ashram, il est tout à fait possible de Lui parler sans sortir de chez soi.*

Sathya Sai Baba enseigne qu’il n’y a qu’un seul Dieu pour tout le monde. Il ne faut pas se diviser selon telle ou telle confession. Laissons tout le monde utiliser leur culte traditionnel et vénérer ainsi le Dieu Unique de l’Univers. Ce qui nous différencie, ce n’est pas la foi ou la nationalité, mais le niveau de culture spirituelle. Par exemple, — Il dit en s’adressant aux étudiants d’un collège, — étant donné le principe de l’égalité. Vous épousez une femme musulmane, qui est habituée à manger de la viande, c’est une tradition de sa famille. Que se produira-t-il? Des conflits, de la discorde ? Mais Sathya Sai Baba ne veut pas que les gens soient en mauvais termes l’un avec l’autre à cause de différences au sujet de la nutrition: laissez les gens séculiers manger de la viande. Mais si vous êtes engagé sur le Chemin spirituel — alors, l’aspect éthique de l’alimentation doit être respecté à la lettre! Il n’est pas possible de s’approcher de Dieu sans un amour parfait, car Il est l’Amour Lui-même, et ne laisse s’approcher de Lui que ceux qui Lui sont pareils. Le principe essentiel de l’Amour est la Compassion envers toutes les créatures — des plantes aux animaux — jusqu’aux Messagers Divins.*

Quant à l’utilisation des poissons, Sathya Sai Baba fait remarquer que ces animaux meurent aussi dans la souffrance. Un beau jour Sathya Sai Baba a envoyé en “ermitage” dans les montagnes un groupe de Ses dévots. L’objectif de cet “ermitage” était une pratique méditative. Pour que les dévots ne perdent pas de temps à rechercher de la nourriture, Il leur a offert un pot, où ils découvraient chaque jour assez de nourriture qu’Il matérialisait pour eux. Qu’y avait-il comme menu? Du riz, des légumes, des fèves, des fruits, des jus, et avant de dormir, chacun recevait un verre de lait. La nourriture “sans tuer” favorise la purification de l’esprit et de la conscience. Si l’on se réveille tôt le matin et se couche aussi tôt le soir cela aide aussi à cet égard. La deuxième chose que le néophyte doit respecter, est de cesser de porter attention sur les défauts des autres. Chaque homme est potentiellement Dieu. Voyez Dieu en chacun. Aimez tous, voyez-les comme une manifestation de Dieu pour vous! Je vous instruis en utilisant les caractères positifs et négatifs des autres. Les gens diffèrent par les qualités de leur “égo” individuel. Il y a les âmes qui sont tombées dans la dégradation et qui sont attirées par le mal. Elles sont capables de faire du mal gratuitement, sans aucune raison. C’est leur nature, comme celle de la mite: elle mange et détruit les choses — Cela lui est égal: elle peut manger un torchon ou bien un sari qui coûte cher. Même de telles personnes sont des instruments de Dieu dans le processus de l’Évolution de la conscience. Par leurs exemples, ils nous montrent ce qu’il nous faut éviter de faire ; et connaître ainsi la différence entre le bien et le mal. Ils pourront, ayant abandonné le mal, s’engager sur le chemin du bien, vers la Perfection, la Réunion avec Dieu. L’homme doit savoir, comment il ne doit pas être, aussi bien que comment il doit être. Sans connaître le mal, il est très difficile de connaître le bien. Les mauvaises personnes sont utilisées par Dieu pour corriger l’évolution des vrais sadhaks (guerriers spirituels). Particulièrement, Dieu rappelle ainsi aux sadhaks que la mort est imminente, Il affermit leurs vigilances afin qu’ils ne se relâchent pas sur le Chemin.
La Mort et Dieu, voilà deux des jalons principaux pour tous les hommes incarnés — dit Sathya Sai Baba. Les gens qui font le mal se préparent à un séjour en enfer et à des souffrances dans leurs prochaines incarnations. Mais ils ont eux aussi une chance à la délivrance: de se raviser et de se repentir. Le repentir, c’est une contrition réfléchie qui dispense des vices. Concernant sa correction éthique, voici ce que dit Sathya Sai Baba : Ceux qui cherchent la béatitude en l’Atman, ne doivent pas rechercher le plaisir des objets matériels. Tout comme le corps est inutile sans souffle et commence à pourrir et à sentir mauvais, la vie sans Vérité est inutile et devient un récipient de chagrins et de souffrances. Croyez, qu’il n’y a rien de plus important que la Vérité, rien de plus précieux, de plus doux, de plus stable! Dieu qui est Sathya, offre Son darshan (la possibilité de Le voir) à ceux qui disent la vérité et qui ont un cœur pur. Gardez la bonté infinie envers tous les êtres, et soyez prêt au sacrifice de vous-même! Vous devez aussi contrôler vos indriyas avoir un caractère stable et vous débarrasser de tout attachement.
Prenez garde aux péchés suivants: 1) mensonges, 2) médisances, 3) calomnies, 4) verbiages, 5) meurtres, 6) adultères, 7) vols, 8) ivrogneries, 9) mangers de la viande, 10) les désirs sexuels excessifs, 11) colères, 12) avidités, 13) attachements “matériels”, 14) intolérances, 15) haines, 16) égoïsmes, 17) l’orgueil et la fierté.
Avant tout, il faut vous débarrasser de la jalousie face aux succès des autres et ne pas leur souhaiter du mal. Soyez heureux, si les autres sont heureux! Compatissez avec ceux qui sont dans l’adversité et souhaitez-leur de la chance. C’est l’un des moyens de développer en soi un amour envers Dieu.

La patience est une force, dont l’homme a besoin! Ceux qui cherchent à vivre dans la joie doivent faire toujours le bien! Il ne faut jamais répondre par des injures, il faut les éviter; c’est pour votre bien. Il faut rompre toute relation avec ceux qui emploient des injures! Cherchez la compagnie de bons hommes, même au prix de votre situation et de votre vie. Priez Dieu afin qu’Il vous donne la bénédiction de savoir faire la distinction entre les hommes bons et les mauvais. Pour cela vous devez faire preuve de discrimination à l’aide de l’intellect qui vous a été donné. Les conquérants qui s’octroient des états et de la célébrité sont glorifiés comme des héros; mais seulement ceux qui réussissent à maîtriser leurs indriyas, sont de véritables héros, qu’on doit glorifier comme les rois de l’univers ! Quelles que soient les actions de l’homme, bonnes ou mauvaises, elles sont suivies de leurs conséquences, qui viennent toujours après. L’avidité engendre le chagrin; le contentement est ce qu’il y a de mieux. Il n’y a pas de bonheur plus grand que celui du contentement! La tendance à faire du mal doit être arrachée jusqu’à la racine ! Si on la laisse exister, elle détruira la vie! Soyez courageux dans les pertes et les chagrins! Tentez d’atteindre prochainement la joie et l’aisance !
Dès maintenant, rejetez les mauvaises habitudes! Ne perdez pas de temps, ne remettez pas les choses à plus tard, ce ne vous serait d’aucune utilité! Faites tout en votre pouvoir afin d’aider les pauvres qui sont vraiment dans la misère. Offrez-leur de la nourriture, rendez-les heureux au moins l’espace d’un instant. Ce que vous n’aimeriez pas qu’il vous soit fait par les autres, ne le faites pas subir aux autres vous-même! Repentez-vous sincèrement de vos erreurs et de vos péchés, commis par ignorance, cherchez à ne pas les répéter! Priez Dieu afin qu’Il vous donne force et courage afin de suivre le bon chemin! Ne laissez pas s’approcher de vous ceux qui peuvent refroidir votre ardeur et votre enthousiasme pour Dieu. Le manque de zèle peut affaiblir l’homme. Ne laissez pas la poltronnerie vous saisir ! Ne renoncez pas à la félicité ! Ne vous gonflez pas d’orgueil, si on vous vante! Ne soyez pas chagriné, si l’on vous critique ! Si parmi vos amis il y en a un qui en déteste un autre et cherche la querelle, ne jetez pas d’huile sur le feu! Au contraire, essayez de rétablir leur amitié avec de l’amour et de la bienveillance. Au lieu de chercher les défauts des autres, cherchez à découvrir les vôtres! Vous devez les éradiquer! Il vaut mieux trouver un seul de ses défauts, que d’en trouver des centaines chez les autres! Si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas faire de bonnes actions, alors la moindre des choses est de ne pas en faire de mauvaises. Quoi qu’on dise à propos de vos défauts s’ils ne vous appartiennent pas, — ne vous en faites pas ! Pour ce qui est des défauts que vous avez, il vous faut les corriger vous-même, avant que d’autres vous le fassent remarquer. N’entretenez pas de colère ou de rancune pour ceux qui vous font remarquer vos défauts, ne répondez pas en leur montrant les leurs, mais exprimez-leur votre reconnaissance. Essayer de faire prendre conscience aux autres de leurs défauts est une grave erreur ! C’est bien, de connaître ses défauts, mais c’est mal d’en chercher chez les autres. Si vous avez un peu de temps libre, ne le passez pas en bavardage inutile, mais utilisez-le plutôt pour méditer et vous rapprocher de Dieu ou pour aider les autres. Seulement le Bhakta (celui qui aime Dieu) comprend Dieu; Seulement Dieu comprend le bhakta. Les autres ne peuvent les comprendre. Alors, ne discutez pas des choses concernant Dieu avec ceux qui ne sont pas des bhaktas. Si quelqu’un vous parle d’un sujet qu’il a mal compris, ne portez pas attention à ces vues erronées, mais portez seulement attention aux bonnes choses sortant de sa bouche. Si vos voeux matériels ne sont pas réalisés, ne vous plaignez pas de l’Amour de Dieu: il n’y a aucun rapport entre cette sorte de vœux et l’Amour de Dieu! Si vos méditations n’avancent pas comme vous le souhaitez, ne soyez pas découragé ! Quand des états pareils surviennent, cherchez-en plutôt la cause ! C’est seulement lorsque vos actions de tous les jours seront automatiquement en accord avec ces règles, que vous pourrez facilement connaître Dieu! Alors, tenez-vous-en à ces règles fermement ! D’ailleurs, Sathya Sai Baba dit que tous les enseignements éthiques peuvent être contenus en une simple phrase du Vyassa: “Aide* toujours, ne nuis jamais”. L’ultime mission de l’homme est de connaître son Soi Supérieur qui est l’Atman, le Paramatman, le Créateur. Mais pour cela, notre “petit moi” qui se manifeste par l’intermédiaire de notre égo et qui est créé par notre mental, doit être éliminé. Le mental — dans ce contexte — est la partie de la conscience qui est occupée par les désirs “matériels”. Les désirs ne sont pas les pensées. Les pensées se transforment en désirs, si elles s’attachent aux objets. Les désirs orientés vers les objets matériels sont cause de plaisirs et de souffrances. Mais s’ils sont orientés vers Dieu, alors on éprouvera de la paix et de la sérénité! La capacité de penser correctement doit être développée par des actions “matérielles”. Plus tard, elles peuvent être transformées en la fonction de bouddhi. Pour cela “les tentacules” de la conscience (indriyas) doivent être réorientés des objets du monde matériel, même les meilleurs, — à la Conscience Divine. La pensée d’un tel homme évoluant ainsi dans toutes ses activités se développe à un autre niveau, beaucoup plus élevée, car il apprend, peu à peu, à voir les problèmes “matériels”
par les yeux de Dieu. Son égocentrisme se transforme petit à petit en Dieucentrisme. Comment se départir de ces vicieux états de pensée, qui freine l’avancement ?
— C’est très simple: ne cherchez pas à les “étouffer”, pensez à Dieu, tout simplement! La nature de la pensée est telle qu’elle doit s’occuper à faire quelque chose, — alors, faites-la s’occuper de Dieu! Quand elle s’occupe de Dieu, elle s’arrête.

Si vous n’arrivez pas à faire ceci, alors occupez votre mental en le faisant répéter les noms de Dieu ou en utilisant d’autres moyens constructifs. Un mental non maîtrisé est comme un serpent. Il a deux tendances: il ne se déplace jamais en ligne droite et attrape tout ce qu’il voit. Mais on doit le forcer à aller droit vers Dieu, le tourner entièrement vers Lui. Quand la progression de l’homme ne passe plus par l’entremise de son mental, mais par la Conscience Supérieur, alors, la bouddhi s’immerge en Dieu pour devenir Lui. Ceci est, pourquoi il est important de prendre l’habitude, d’être toujours tourné (la conscience) vers Dieu. Il y a deux choses principales, dont il faut se souvenir toujours: la mort future et Dieu. Et il y a deux choses qu’il faut oublier: le mal qu’on vous a fait et le bien que vous avez fait aux autres. “Bien sûr, il faut toujours se rappeler la mort, car cela nous aide à poser des gestes bienfaisants et nous aide aussi à éviter de faire le mal”. “Le Temps est la chose la plus précieuse en ce monde. Ne le perdez pas en vain en parole inutiles ou en faisant de mauvaises actions!… Il ne faut pas perdre son temps!… Il n’attendra personne. … Il est impossible de rattraper le temps perdu… Personne ne sait quand le jour de sa mort sonnera. Le temps peut mettre fin à votre vie à tout moment… Dans vos actions vous devez démontrer une attitude héroïque, et non pas être faible et sans volonté ! Le souvenir constant de sa mort nous amène à “une fermeté inébranlable”. “Devant la mort, la position sociale, l’orgueil, et le pouvoir s’évanouissent. Réalisant ceci, essayez jour et nuit, avec la pureté du corps et de l’esprit, de réaliser votre Moi Supérieur par la voie du service à toute la Création ! “Le corps devrait être entretenu comme un instrument nous permettant d’atteindre notre but.
Mais rappelez-vous que vous n’êtes pas ce corps, et que ce corps n’est pas vous.” “Ce corps n’est qu’un instrument, un outil que Dieu nous a offert. Utilisez-le selon Sa Volonté”. Il faut prendre soin de son corps: c’est un instrument nous permettant d’évoluer, vers sa Nature Divine. Il faut le laver, bien le nourrir, le soigner, s’il est malade; à ces fins il n’y a aucune contre indication d’utiliser des médicaments ou autres types de traitements. La nourriture ne devrait pas être un moyen de rechercher du plaisir! La nourriture devrait être comme le carburant d’une voiture. C’est un élément indispensable au service de Dieu. Se souvenir de la mort qui approche à grands pas devrait nous presser et non pas nous paralyser dans des états de tristesse ou de désespoir. Au contraire, aider les autres, avoir des discussions constructives avec des amis spirituels, progresser sur le Chemin de la perfection, tout cela doit nous réjouir et nous faire éprouver de la joie et du bonheur. “Le bonheur est essentiel pour la Réalisation Divine… C’est l’une des grandes portes menant à Dieu. Si l’homme n’est pas heureux, ce n’est pas qu’un simple obstacle. C’est l’un des plus grands obstacles sur le chemin de la Réalisation! “Dans la plupart des cas les gens sont malheureux à cause de leurs aspirations matérielles, leurs attachements, leurs plaisirs: ils s’intéressent trop aux choses matérielles. “Afin de se débarrasser de ce défaut, on doit comprendre toute la gravité de ce défaut. On doit comprendre que les désirs matériels sont sans fin, tout comme les vagues sur l’océan!”. Dans la plupart des situations, la raison de la souffrance est que c’est seulement par elle que Dieu peut nous convaincre de retourner à l’intérieur de nous même dans les profondeurs des structures multidimensionnelles de notre organisme, de la nécessité de l’introspection. Sans cela, ces gens ne pourraient jamais se débarrasser de leurs souffrances! Dieu est à l’intérieur, tout au fond de nous! De là,* Il guérit. “C’est seulement lorsque vous vous êtes éloigné de la vérité, que les douleurs et les souffrances vous atteignent. “À distance du bazar, on n’entend que du brouhaha. Mais si on s’en approche et qu’on y entre, alors on saisit très bien ce que disent les marchands. “De même, tant que vous ne connaîtrez pas la réalité Suprême, vous resterez stupéfié et écrasé par le vacarme du monde. Mais dès que vous entrerez à l’intérieur du royaume spirituel, alors tout deviendra clair, à l’intérieur de vous se réveillera la connaissance de la réalité. Mais jusqu’à ce que cela se produise, vous serez toujours pris dans le bruit absurde d’arguments, de discussions et de l’exhibition flamboyante des richesses de ce monde.

“Tous ceux qui cherchent à atteindre l’Éternité par voie de la bhakti (un amour dévoué envers Dieu), doivent s’efforcer de développer les qualités suivantes: il doivent s’écarter de l’agitation, de la cruauté et du mensonge de ce monde et pratiquer la vérité, la droiture, l’amour et le calme. Cela est le vrai Chemin de la bhakti !
“Ceux qui cherchent à s’unir à Dieu, ceux qui souhaitent du bien au monde doivent rejeter les louanges et les critiques, les jugements positifs ou négatifs, la prospérité ou la pauvreté… Personne, même pas Dieu ou un Avatar ne peuvent échapper à la critique et aux accusations. Mais Eux, Ils n’en ont pas peur”.
“L’homme doit prier afin d’avoir de nouvelles possibilités de servir et se réjouir, lorsque cela se produit. Cette attitude donne beaucoup de joie. Mener une vie pleine de cette sorte de joie est en soi la félicité!… Si la vie est ainsi vécue, alors la vie devient un service permanent à Dieu. Les notions de “moi” et “toi” disparaissent, toute trace de l’égo sera détruite”. “De nombreux disciples et ermites, beaucoup de sadhaks et sannyasis ont perdu leurs réalisations, obtenues après des années de luttes et de sacrifices, à cause de leur attachement au “moi”. “Quelle que soit la beauté de la parole, quelle que soit la scolarité — cela ne sert à rien. Pour réaliser le Message… dans la vie quotidienne, il faut en finir avec le sentiment de “je sais”, il faut découvrir l’Essence elle-même et La contempler. C’est à cette condition que la félicité est accessible… “Cependant, si la conscience du “Moi” engendre la fierté,… la chute est inévitable…”. Le service aux autres selon les principes du karma yoga non seulement fait progresser l’homme dans tous ses aspects et nettoie leurs karmas, mais s’il est fait avec une attitude correcte, C.-à-d., si l’on se sent serviteur de Dieu, cela nous amène à une union progressive de soi vers le Divin. “Dans une famille, chaque personne accomplit sa propre tâche. Dans la soirée, quand tout le travail est fini, personne ne dit: “Papa, j’ai fait ceci et cela, tu dois me payer”. C’est une famille, c’est pourquoi ne demandez pas d’être payés pour votre travail, faites-le tout simplement. “Mais s’il vient quelqu’un chez vous pour y travailler, vous fixez d’abord le prix et vous le payez. Le fait que vous payez quelqu’un montre que celui-ci n’appartient pas à votre famille. “Mais quand il devient votre proche, il ne devient plus nécessaire de le payer. Il travaille de bon cœur, il n’attend rien en retour de son travail. “Avec Dieu — c’est la même chose. Si vous êtes conscients que Dieu vous est le plus cher et le plus proche, que vous êtes de la même famille, vous ne demandez pas à être payé. Celui qui se donne complètement à Dieu est à Moi! Il ne devrait pas attendre de récompense. “Mais si quelqu’un dit: “J’ai dédié beaucoup de temps à la sadhana” et établit des relations d’échange avec Dieu en disant en même temps: “Lors de la sadhana j’ai fait ceci et devrais être récompensé” — alors, c’est tout à fait une autre chose. “Le nourrisson ne demande pas à sa mère: je veux du lait, je veux être changé, etc. — La mère voit bien que son enfant a besoin, sans qu’il lui demande. Quand vous vous êtes entièrement donnés à Dieu, quand vous êtes devenu Son enfant — vous n’avez plus besoin de dire ce que vous voulez. Il va vous donner tout ce dont vous aurez besoin et même plus ! “En raison de votre amour envers Lui — laissez-Le devenir l’Être le plus cher pour vous ! “Faites votre sadhana et vous vous rapprocherez de Lui! Alors, vous n’aurez plus besoin de Lui dire ce que vous désirez, — car vous deviendrez pour Lui son enfant chéri. Il viendra vous donner beaucoup plus que ce que vous Lui demandez ! Comme le ventilateur est un instrument, vous êtes aussi un instrument de Dieu. Est-ce le ventilateur qui se met en marche lui-même? Où bien, c’est la force électrique qui le fait fonctionner?”.
“Se donner entièrement à Dieu veut dire, Lui consacrer toutes ses pensées et toutes ses actions, sans attendre rien en retour (pour soi-même). Agissez sans porter attention aux résultats, mais parce que c’est votre devoir. L’action est consacrée à Dieu et le fruit Lui appartient. Les actions, ainsi faites, sans désirer de résultats pour soi-même, sont libres de tout fardeau karmique. Comme l’égo n’est pas sollicité lors de ces actions, il n’est pas nourri ni stimulé, il disparaît bientôt”. Sathya Sai Baba, comme nous l’avons vu, est contre toutes relations sexuelles fortuites (c’est à dire qui n’est pas réalisée dans un contexte opérationnel contrôlé et libérateur), ainsi qu’une sexualité exacerbée. Mais Il appuie le mariage, la vie de famille, y compris tout ce qui est lié à l’éducation des enfants.

Le mariage favorise la “dissolution” du “moi inférieur” primitif, car la vie conjugale aide à le transformer en “nous”. Le mariage et le karma yoga nous apprennent à se soucier de son prochain. Ainsi, la capacité de prendre soin des autres augmente. Cela est un attribut de l’Amour. Par ce processus, l’amour peut s’étendre et englober de plus en plus de gens. Le petit moi disparaît dans le “nous” universel. Les progrès ultérieurs dans cette voie sont assurés par l’utilisation de techniques méditatives qui sont destinées à enlever toutes les couches restantes qui nous séparent encore du Soi Supérieur. Mais Sathya Sai Baba nous prévient que nous ne devrions pas faire confiance aveuglément aux différents “gurus”, quand ceux-ci se proclament être des “gurus”. Il dit qu’un vrai guru, c’est celui qui connaît Dieu et sait montrer la voie vers Lui. Mais ces gens sont extrêmement rares. De toute façon, il est toujours mieux de prendre Dieu Lui-même comme guru. Sathya Sai Baba dit clairement que les techniques méditatives ne sont pas faites pour tout le monde. Les gens se différencient en fonction de l’âge de leurs âmes. Pour les jeunes âmes immatures, la méditation peut être nocive. Peu de gens peuvent comprendre ce qu’est la méditation. Par exemple, se construire des châteaux dans les nuages, et s’imaginer voler vers d’autres planètes est une mauvaise façon de méditer et peut même se montrer dangereux.

La vraie essence de chacun est l’Océan de la Conscience du Créateur. Notre tâche est de nous développer spirituellement de façon pratique (pas seulement au niveau des pensées) — de réaliser cette vérité (cela est la voie spirituelle). Sur ce chemin l’homme doit se transformer du jiva (âme individuelle, attachée au corps et aux objets matériels) en chit (en une conscience pure, purifiée et perfectionnée jusqu’au niveau du Créateur, identique à l’Atman, au Soi Supérieur) par la voie du bouddhi yoga. Une âme qui avance sur ce chemin, à partir d’un certain moment, obtient la capacité de voir des plans subtils — en les explorant de plus en plus. La conscience atteint des niveaux supérieurs et apprend à voir Dieu — sous forme de Lumière — Feu Vivant en particulier, — et à interagir avec Lui. À partir d’une certaine étape du bouddhi yoga les adeptes peuvent percevoir le monde matériel comme “superposé” sur la Lumière de la Conscience Divine. Alors, il devient simple d’y “tomber”, de s’y fondre, de disparaître, de devenir Lui. Mais de tels niveaux de réussite dans la méditation sont possibles que pour très peu de disciples sincères de Dieu. Pour les débutants Sathya Sai Baba recommande la série de pratiques méditatives suivante qui ne peut nuire à personne :

Allumer une chandelle. Rappelez-vous son image vivement. Ensuite, transférer cette image à l’intérieur de l’anahata (il est possible de le faire en tournant le dos à la bougie), remplissons-le de sa lumière, visualisons une fleur de lumière s’épanouir. Ensuite, faisons la lumière remplir nos bras, notre tête, les autres parties du corps. Remplissons de la même lumière les corps de nos proches, et ensuite, de tout le monde, des animaux, des plantes…, le monde entier se remplit de lumière, mon être se fond dans la lumière, moi et la lumière ne faisons qu’un, l’image de la lumière ainsi créée se réunit avec la Lumière de la Conscience de Dieu… La maîtrise de chaque élément de cette méditation peut prendre du temps. Mais c’est un chemin direct vers la connaissance de Dieu, et de l’union avec Lui. Si l’on inclut dans cette méditation l’Image de Sathya Sai Baba ou d’un autre Maître Divin, alors, la méditation va progresser encore plus rapidement. Le bhakti yoga, C.-à-d., la réalisation grâce à l’amour envers Dieu, est le yoga le plus élevé, le Plus Droit des Chemins. La vraie essence (potentiellement) de chaque homme est Dieu Lui-même. Il est vrai que Dieu demeure à l’intérieur de la structure multidimensionnelle de l’homme, tout au fond, dans les niveaux les plus subtils. Il faut apprendre à s’y déplacer avec la concentration de sa conscience, puis y prendre racine. Cela sera Réalisation complète et Absolue, La Réalisation de Dieu en soi, la Délivrance définitive du monde de l’illusion. On atteint la Réalisation de Dieu par la voie de l’amour, en étant amoureux de Dieu. Cet amour nous permet d’entrer dans Sa Flamme, de nous oublier dans l’Embrassement de Son Amour, de nous réunir avec l’Aimé. C’est l’unique moyen d’atteindre des niveaux spirituels supérieurs, il n’y en a pas d’autres. C’est ce qu’enseignait Dieu durant toute l’histoire de l’humanité et enseigne encore aujourd’hui. C’est la base de tous les systèmes religieux sérieux. Mais les gens l’oublient toujours, et Dieu doit encore leur rappeler. Un des problèmes de l’humanité est que les gens n’écoutent pas Dieu, ils écoutent différents faux pasteurs, de faux gurus, des dirigeants de sectes. Les uns se proposent aux autres au lieu de Dieu, en tant qu’objets de culte; les autres parlent de Dieu, mais falsifient Son Message et comprennent tout de travers. Un exemple de ceci est une secte de “yoga”, connue. Là, on disait aux disciples — qu’ils étaient — chacun d’entre eux, Dieu, une partie intégrante de Dieu. Ils “élargissaient” leur conscience, ils se demandaient d’une façon permanente: “Qui suis-je?” La réponse correcte devait être: “Moi Supérieur!”, “Dieu!” Ni le dirigeant, ni les disciples de cette secte ne connaissaient Dieu. Ils ne savaient même pas la direction dans laquelle il fallait Le chercher. Ils ne reconnaissaient pas le repentir, ni la nécessité de purifier la conscience, ni l’amour envers Dieu; à quoi bon, si Dieu, c’est moi-même ! Et si je suis Dieu, toutes mes actions et désirs sont parfaits, Divin! Ce n’est que la manifestation de la Volonté Divine Universelle! Cette secte a fini par former beaucoup de personnes se prenant pour des “Dieux”, saisies et guidées par des passions qui étaient maintenant “légitimées”, “Divines” pour eux. Sathya Sai Baba, répondit à cette question une fois lors d’une conversation. Plein de tact, il dit qu’il désapprouvait l’activité de cette secte et que leur “guru” avait commencé à progresser seulement après avoir terminé cette activité. Les méthodes de “l’élargissement de la conscience”, de sa “cristallisation” — sont très dangereuses, dans le sens que s’ils sont donnés à des personnes qui non pas purifié leur conscience, dont l’intellect n’est pas assez développé, qui sont extrêmement égoïste et cruel, — ils deviennent alors diaboliques, dans le sens propre du terme. Ils se transforment en diables, ils sont condamnés à des supplices infinis, mais le pire, c’est qu’ils favorisent la manifestation des niveaux diaboliques de l’Univers par l’entremise de leurs corps. Alors, Sathya Sai Baba nous recommande fortement à renoncer à faire confiance à de tels “gurus — et de devenir les disciples de Dieu Lui-même.” Laissez Dieu devenir votre guru ! Personne ne peut s’interposer entre vous et Dieu! Faites confiance à Dieu — et Lui, va vous aider ! L’Amour envers Dieu — est le droit Chemin menant vers Lui !
http://fr.sathya-sai-baba.org/teaching.html

****************************************************************************************

La Loi Éternelle — Sanatana Dharma

“Dans toute l’histoire de l’humanité Dieu a enseigné aux gens la même chose: la manière dont nous devons nous développer, recherchant la Perfection Divine, aspirant à la Fusion avec Lui. Mais les gens tendent à oublier l’essence des Enseignements concrets qui leur ont été donnés, déforment des choses en eux, parfois à leur antithèse, et commencent à entrer en conflit avec ceux qui ont déformé les Enseignements d’une manière différente. C’est pourquoi Dieu doit incarner des parties de Lui-même dans des corps humains à plusieurs reprises ou parler par l’intermédiaire de nouveaux prophètes — essayant de faire revire la Sanatana Dharma. Mais les gens tendent à considérer Ses Messagers comme des ennemis de leur “vraie” foi, les ridiculisent et tentent de les tuer. Actuellement, l’Avatar Sathya Sai Baba prêche ces purs Enseignements de cette façon. L’essence des Enseignements de Sathya Sai Baba aussi bien que les enseignements de tout autre Enseignant Divin peuvent être résumés en bref comme suit. Le but principal de l’homme est de fusionner — en tant que conscience développée — avec la Conscience de Dieu. Afin de réaliser cela, on doit s’étudier et étudier Dieu en tant que phénomènes multidimensionnels, incluant la connaissance de la Demeure du Créateur et de s’y établir avec la conscience. Afin d’accomplir cela, on doit se préparer par des pratiques spirituelles — comme pranayama, techniques du pratyahara, entraînements méditatifs. Mais aucune formation n’est utile si nous manquons de foi et de désir ardent pour le Créateur, ou n’avons pas développé la capacité d’aimer. L’amour est une fonction du cœur spirituel, et on doit commencer à le développer à travers les interactions avec les personnes et autres êtres incarnées. Les principes de base ici sont la compassion pour chaque être vivant ainsi que de servir chaque être vivant selon les principes du karma yoga. Le karma yoga est une expression de notre amour pour Dieu et pour les personnes; c’est la meilleure méthode d’autodéfense.

.

lire également INFORMATIONS DESINFORMATIONS NON INFORMATIONS 2 – Technico Commercial

.

 

Share This Post
Have your say!
00

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Traduction »